Portemanteau Louis Philippe Noyer Italie XIX Siècle

Code :  ANMOAL0104131

115,00
Portemanteau Louis Philippe Noyer Italie XIX Siècle

Code :  ANMOAL0104131

115,00

Portemanteau Louis Philippe Noyer Italie XIX Siècle

Caractéristiques

Style:  Louis Philippe (1830-1848)

Temps:  XIXème siècle - de 1801 à 1900

Origine:  Lombardia, Italia

Essence principale:  Noix

Description

Portemanteau d'époque Louis Philippe, vers le milieu du XIXe siècle, en noyer tourné à bras pivotants.

Etat de produit:
Meuble en bon état montrant quelques signes d'usure.

Dimensions (cm):
Hauteur: 197
Largeur: 50
Profondeur: 43

Informations complémentaires

Style: Louis Philippe (1830-1848)

Le style Louis Philippe se développe dans un contexte caractérisé par deux facteurs principaux : l'expansion de la bourgeoisie et l'avènement de l'industrialisation des processus de production.
Ce style fait donc face au déclin des artisans et aux nouveaux besoins d'économie et de confort.
Esthétiquement, il rappelle des éléments du passé, notamment du gothique et de la Renaissance, préférant des formes très courbes pour les dossiers des sièges, les jambes et les pieds en forme de cerf, avec une décoration très riche.
Il utilise principalement des bois sombres : ébène, palissandre et acajou, côte à côte pour contraster avec des éléments clairs.
Découvrez-en plus grâce à nos informations :
Le style Louis Philippe
Lundi classique : comparaison des consoles Luigi Filippo et Umbertina

Temps: XIXème siècle - de 1801 à 1900

Essence principale: Noix

Le bois de noyer provient de la plante dont le nom botanique est juglans regia , probablement originaire d'Orient mais très répandue en Europe. De couleur brun clair ou brun foncé, c'est un bois dur au beau grain, très utilisé dans les meubles anciens. Il a été l'essence principale en Italie tout au long de la Renaissance et a ensuite eu une bonne diffusion en Europe, notamment en Angleterre, jusqu'à l'avènement de l'acajou. Il était utilisé pour les meubles en bois massif et parfois les sculptures et les incrustations, sa seule grande limitation est qu'il souffre beaucoup des vers à bois. En France, il était largement utilisé plus qu'autre chose en province. Dans la seconde moitié du XVIIIe siècle, son utilisation a considérablement diminué car l'acajou et d'autres bois exotiques ont été préférés.

D'autres clients ont recherché:

La disponibilité des produits

Le produit est visible à Cambiago

Propositions alternatives
Cela pourrait aussi vous intéresser