Buffet Napoléon III

Angleterre troisième quart du 19e siècle

Code :  ANMOCR0221114

pas disponible
Buffet Napoléon III

Angleterre troisième quart du 19e siècle

Code :  ANMOCR0221114

pas disponible

Buffet Napoléon III - Angleterre troisième quart du 19e siècle

Caractéristiques

Angleterre troisième quart du 19e siècle

Style:  Napoléon III (1848-1870)

Epoque:  XIX Siècle / 1801 - 1900

Origine:  Angleterre

Essence principale:  Ébène

Matériel:  Porcelaine Peinte

Description

Buffet en placage d'ébène avec une cocarde en porcelaine en façade avec une scène d'amour et une porte en dessous. L'ensemble de la structure est décoré de porcelaines peintes et de bronzes ornementaux avec des parties manquantes. Angleterre troisième quart du 19e siècle

État du produit:
Produit qui, en raison de son âge et de son usure, nécessite une restauration et un repolissage. Nous essayons de présenter le plus complètement possible l'état réel du meuble avec des photos. Si certains détails ne ressortent pas clairement des photos, ce qui est indiqué dans la description s'applique.

Dimensions (cm):
Hauteur: 113,5
Largeur: 88
Profondeur: 39

Informations complémentaires

Style: Napoléon III (1848-1870)

Avec Napoléon III comme empereur, la France connut une période de prospérité économique extraordinaire, facteur qui lui permit de reconstituer une formidable machine de guerre.
Bref, on revit le rêve qui appartenait déjà à Bonaparte : la France, grande puissance hégémonique européenne.
L'euphorie et la grandeur trouvent également une correspondance parfaite dans le mobilier qui a caractérisé le Second Empire.
En Italie, le style Napoléon III eut d'abord des effets insignifiants, imposant un mobilier d'imitation Louis XVI avec une valeur ornementale uniquement résolue en ciselure et totalement dépourvue d'apparats en bronze, conformément à un goût plus sobre qui caractérisera toujours le client italien.
Ce n'est que dans les premières décennies du XXe siècle que les meubles "français" ont trouvé d'importants débouchés commerciaux dans notre pays.
C'est le nom de la production artistique de la France sous Napoléon III, président en 1848 et empereur de 1852 à 1870, année de son abdication.
Plus qu'un style, on peut parler d'un ensemble de styles, ou plutôt de revivals, étant donné que ces dernières années le courant éclectique qui s'était déjà manifesté sous le précédent règne de Louis Philippe s'est développé jusqu'à ses extrêmes conséquences.
La volonté de réévaluer l'histoire et le Moyen Âge découle également de l'esprit romantique, ainsi que de l'esprit nationaliste.
Les maisons sont alors décorées mêlant différents styles et puisant à la fois dans le passé et l'Orient, avec une tendance au luxe et au faste qui reflète le désir de grandeur de l'empereur.
En général on revient à l'ensemble du XVIIIe siècle, avec une attention particulière à Louis XVI, la mode des bois sombres (ébène et palissandre), des exotiques et des applications de bronze se confirme.
Dès le XVIIe siècle, on récupère l'incrustation créée par André-Charles Boulle, le grand ébéniste de Louis XIV qui créa une technique d'incrustation en bronze doré et écaille de tortue, dans laquelle l'une des deux matières sert de fond aux motifs ajourés du autre. < br/> Par rapport au raffinement des pièces d'origine, les meubles "Boulle" de cette époque sont plus lourds et encore plus accrocheurs, compte tenu de l'ajout de couleurs vives à travers des dorures peintes ou des pièces en corne de couleur bleue, rouge ou verte.
Toujours dans le sillage de l'éclectisme, le mobilier vénitien suscite un intérêt particulier, qui stimule la production de meubles polychromes et dorés, dans lesquels les figures de Moretti apparaissent souvent comme support.
Ces derniers sont également à relier à la passion pour l'exotisme qui conduit à la mode de la chinoiserie (surtout après la conquête de Pékin en 1860).
Découvrez-en plus sur le style Napoléon III grâce à nos éclairages :
un Secrétaire Napoléon III pour découvrir le meuble à cache lieux
Un tableau Napoléon III pour découvrir la cariatide
FineArt : Lustre - O. Lelièvre & Susse Frères, Paris, dernier quart du 19ème siècle < / a>
FineArt : Enfilade Napoléon III

Epoque: XIX Siècle / 1801 - 1900

Essence principale: Ébène

Sans aucun doute, c'est l'une des essences les plus précieuses et les plus appréciées de tous les temps. Très dur et résistant, il est agréable au toucher grâce à sa douceur, c'est un bois avec une couleur noire typique. Étant très rare, il était commercialisé comme un métal précieux et fréquemment forgé. En raison de sa dureté, il est très difficile à travailler, c'est pourquoi le terme d'ébéniste, qui désigne l'artisan très habile dans les travaux de menuiserie fine, dérive de cette essence même. A l'époque moderne, il a été introduit par les Flamands et les Allemands et a immédiatement connu le succès auprès des Français. L'âge d'or de l'ébène est le baroque, notamment dans les ateliers de style Boulle. En général, il est largement utilisé dans les incrustations, mais aussi pour le rembourrage de meubles, pour des effets contrastés aux côtés du laiton, du bronze et de l'écaille.

Matériel: Porcelaine Peinte

Propositions alternatives
Cela pourrait aussi vous intéresser